Cigales en vue !

Ne vous étonnez pas si, en vous promenant sur le Domaine, vous observez des branches mortes à l’extrémité de nombreux jeunes arbres. Cela est dû à la ponte des cigales.

En effet, on observe ces derniers temps l’apparition d’un nombre très impressionnant de cigales. Ces insectes sympathiques et inoffensifs peuvent cependant avoir quelques impacts sur la nature lorsque cela prend de telles proportions.

Le saviez-vous ?

Les cigales peuplaient déjà la terre il y a 265 millions d’années. Il en existe environ 4000 espèces à travers le monde. La Nouvelle-Calédonie compte 60 espèces de cigales, toutes endémiques.

Cet insecte a un cycle de vie étonnant.

 

Une vie souterraine :

La cigale passe en réalité quasiment toute sa vie sous la terre. Elle peut alors y rester, dans son état larvaire environ 10 ans, jusqu‘à 18 ans selon les espèces. Elle s’y nourrit de la sève des arbres qu’elle pompe dans les racines. Elle se sert de son urine pour ramollir la terre et creuser des galeries dans le sol.

Leur métamorphose finale ne se déroule que la dernière année de leur vie. Cette vie aérienne ne durera que quelques semaines, le temps de la reproduction.

Le chant des cigales est un thermomètre naturel :

Seul les mâles chantent, pour attirer les femelles, grâce à des membranes appelées « cymbales » et à leur abdomen creux qui leur sert de puissante caisse de résonance. L’intensité de leur cri peut alors dépasser les 150 décibels. Cependant, il faut un minimum d’environ 25 °C pour que leurs cymbales soient souples et opérationnelles.

La ponte des oeufs au cœur des branches et ses impacts :

Les femelles sont muettes. Leur abdomen n’est pas creux, il est consacré à la production des œufs. Chaque femelle pond de 400 à 500 œufs dans les tiges et branches des arbres qu’elle va entailler tous les centimètres. La ponte des œufs peut alors endommager les arbustes entraînant la mort de l’extrémité de la tige.

Sur la droite on peut clairement observer les nombreuses entailles réalisées par les cigales et qui ont entrainée la mort de l’extrémité de la branche.

Après environ un mois, les œufs éclosent, les larves se laissent tomber au sol puis creusent pour s’enfoncer dans la terre et commencer un nouveau cycle.

 

Une question ? Vous souhaitez obtenir des informations ?